Bonnes Tables

Coda 20.09.21

imprimer
   

coda

Pour négocier

Révélation aux midis du quartier Trinité avec une salle dé à coudre, à peine de quoi faire un décor, le quart de cuisine coincé dans un demi couloir, un jeune couple à la ville comme aux fourneaux et l’ardoise blanchie du jour du Coda, bistrot nouvel air qui s’amuse à faire un extra de l’ordinaire ! Entrée, plat, dessert à 24 euros et le jeune chef d’activer boulettes de cochon travaillées avec un petit génie de saindoux, vraie saucisse boutiquée maison, chair tendre, parfumée, éclatante à arrondir une purée de bon relief. Pavlova dont on n’attendait pas grand chose tant elle est devenue casanière au menu parisien jusqu’à ce que se révèle une meringue travaillée à la manière suisse, précieuse à monter sa coque sur une pêche qui n’en demandait pas tant. À pareil tarif, on devinait n’avoir même plus le droit de se plaindre. À pareil talent, on en est certain.

Un plat : maquereau brûlé au chalumeau, sauce chimichuri.

Un vin : rouge, vif pinot noir côte d’Auxerre « Dessus Bon Boire » 2019.

Une table : la 3.

Service : au four comme au moulin, assuré par la cuisine elle-même.

La note, svp ! Menus à 19 et 24 euros au déjeuner, carte env. 40 euros pour le dîner.

Où et quand ? 15, rue de la Tour des Dames, Paris (IXe). Tél. : 01 48 74 50 33. Fermé samedi et dimanche.

Parking : parc Pigalle (10, rue J.B. Pigalle, IXe).

Emmanuel Rubin