Accueil > Bonnes tables > Le Collier de la Reine

Bonnes Tables

Le Collier de la Reine 18.02.22

imprimer
   

collier

Pour négocier

De l’extérieur, planté dans son angle de rue, voilà comme une adresse qui jouerait à se planquer. À deux doigts du speakeasy, à trois du clandé, mais, une fois dedans, un espace rarement rencontré, charmeur à croiser du côté des wagons-restaurants de l’âge d’or ferroviaire. Selon que vous serez au bel Inox du comptoir, aux bois bruns des tables en box ou aux vitres de la rue, la carte s’y entend à partager son sourire de brasserie. Pas celui des gros théâtres des Grands-Boulevards parisiens, mais bien plutôt celui qui fait, de Londres à New York, les petites comédies romantiques des sea-food bars d’entre Broadway et Covent Garden. Fruits de mer et coquillages (moins de glace, svp !) auxquels s’adjoignent, en élan citadin, des petites recettes où le canaille se partage à la trouvaille (maigre de ligne ravi de sa crème aux moules, chou farci de légumes).

Un plat : tartine de brioche à l’os à moelle.

Un vin : épître 1898, Les Éditions des vins rares, blanc Roussillon 2014.

Une table : les box banquettes de la première salle.

Service : accommodant, même si encore un peu fébrile.

La note, svp ! Env. 30-50 euros, fruits de mer de 8 euros (bulots) à 29 euros (oyster and caviar), plateaux de 42 à 158 euros.

Où et quand ? 57, rue Charlot, Paris (IIIe). Tél. : 06 64 19 09 57. Tous les jours.

Parking : 14, rue de Bretagne (IIIe).

Emmanuel Rubin