Accueil > Bonnes tables > Bistrot des Tournelles

Bonnes Tables

Bistrot des Tournelles 18.07.22

imprimer
   

tournelles

Pour négocier

S’il est une jolie manière de recoller en douceur à la capitale, c’est encore en se frottant au petit génie de ses bistrots. En voici un tout neuf mais que l’on croirait délicieusement surgi de l’âge d’or. La salle lorgne dans le rétro des années 1930, tandis que les petits plats carburent, eux, à cet ordinaire dont nos saisons n’ont plus toujours le talent. Ça se conduit tout seul, d’un appétit pied au plancher. Dans l’assiette, les poivrons marinés à la provençale lâchent un dernier soleil d’été avant que le poulet fermier, jus de volaille, purée comme le faux-filet de bœuf, sauce tartare, frites piquent le parfait rappel des plats de genre. Voilà du « fait maison » nettement mieux qu’à la maison. D’ailleurs, lorsque leurs restos sont fermés, quelques-uns des meilleurs jeunes chefs de la capitale viennent, ici, poser leurs coudes. Le genre d’anecdote qui ne trompe pas.

Un plat : le plaisir simple d’un croque-monsieur comté et jambon Prince de Paris.

Un vin : beaujolais brouilly 2019 de chez Dufaitre.

Une table : l’as.

Service : dans le bon esprit du « comme chez soi ».

La note, svp ! Entre 35 et 50 euros.

Où et quand ? 6, rue des Tournelles (IVe). Tél. : 01 57 40 99 96. Fermé dimanche (déj) et lundi.

Emmanuel Rubin