Bonnes Tables

Les Parisiens 19.05.22

imprimer
   

les pariseins

Pour conclure

Dans cette très germanopratine rue du Pré-aux-Clercs où l’on poserait bien sa vie comme ses valises, l’inédit Pavillon Faubourg Saint-Germain installe son charme contemporain et sa table où l’on retrouve Thibault Sombardier (longtemps sur son étoile au restaurant Antoine). D’y retrouver surtout le plaisir d’une vraie carte, polie à laisser le choix comme à disposer le bon sens d’entrées, de poissons, de viandes, de fromages et de desserts. Tous soutenus par des appellations sans affèterie, d’une bourgeoisie neuve, séduisante à faire sens et sauce. Filets de maquereaux grillés et crème tiède à la moutarde, ravioles d’escargots, petits pois, bouillon beurré et, sur les uns comme sur les autres, deux sauces, deux hypnoses. De celles qui pousseraient presque à y mettre discrètement les doigts.

Un plat : le vol-au-vent Paris-Deauville.

Un vin : au verre, Chorey Les Beaune, Clos Margot, chez Bernard Dubois, en 2020.

Une table : la 23.

Service : charme discret de la courtoisie.

La note, svp ! Env. 60-70 euros à la carte, mais deux beaux menus déjeuner, à 32 et 38 euros.

Où et quand ? À l’hôtel Pavillon Faubourg Saint-Germain. 5, rue du Pré-aux-Clercs (VIe). Tél. : 01 42 61 01 51. Fermé dimanche et lundi.

Emmanuel Rubin