Bonnes Tables

Café Max 16.02.23

imprimer
   

MAX

Pour conclure

Ici, climat bois-velours, sièges épanouis, tables tenues en respect, lumières charmantes à donner bonne mine et, mieux que les effets d’un de ses petits marquis d’archi cherchant à se faire un nom, la cave et ses flacons qui tiennent salon. D’y suivre alors Mathieu Garrel (du Bélisaire, 15e) et Arnaud Gatard, duo de chefs aussi capés que campés dans le métier, visiblement dans leur élément, très motivés à revendiquer la tradition, à envoyer quelques recettes en jolis come-back (truite aux amandes, poire Belle-Hélène) et ce qu’il faut de plats en jadis et manière (os à moelle au foie gras, blanquette, vol-au-vent, omelette norvégienne). À voir le repas installé dans pareil fauteuil, pas étonnant que les savants flacons choisissent de s’épancher carrément dans les magnums.

Un plat : ravioles « Finistère », langoustines de Loctudy, algues, sauce crustacés.

Un vin : Éléments 2020, vin de France, rouge angevin, gourmand signé Guillaume Noiré.

Une table : discrète, la 40.

Service : fringant, comme on le dit de certaines cuvées.

La note, svp ! Env. 50-70 euros et, bientôt, promis, un menu au déjeuner.

Où et quand ? 1, rue de Phalsbourg, Paris (17e). Tél. : 01 43 80 90 43. Tous les jours.

Emmanuel Rubin