Bonnes Tables

Pavyllon 02.01.20

imprimer
   

Pour conclure


C
e que l’on demande à un restaurant, c’est de nous laisser en paix. Ce que l’on attend d’un grand restaurant, c’est de nous captiver. Il y a de cette flamme dans la dernière création signée Yannick Alléno, troisième table au cœur d’un Ledoyen retrouvé. Un comptoir long comme un travelling, une cuisine spectaculaire comme au théâtre et, dedans, un chef, son second, des parties, des commis, la pâtisserie, tous dans leur vérité à faire chavirer le premier rang. Et les assiettes de tomber comme répliques parfaites d’une cuisine brillante, installant des saveurs inédites, des séquences neuves, mais déjà dans le répertoire : éclatant soufflé au fromage à la vapeur, foie gras, sauce Albufera, frissonnantes ravioles potagères et bouillon en extraction de navet, attendrissant dos de chevreuil rôti genièvre, gel et condiment, surprenante garniture de beignets tempura, caressante mousse de lait frappée, tuile boudoir à la poire... Une cuisine comme une moderne Comédie Française qui passerait à table. C’est de la bouche qu’on applaudit.

Un plat : le sandwich de feuilles d’épinards.

Un vin : vaste sélection au verre et donc, un yquem 2007.

Une table : face à la cuisine, mais, dès le printemps prochain, en terrasse.

Service : agile dans ses élégances.

La note, SVP ! Menu à 68 euros (déj), 116 euros, 145 euros, 235 euros. La carte, entre 100 et 150 euros.

Où et quand ? 8, avenue Dutuit, (VIIIe). Tél. : 01 53 05 10 00.
Tous les jours.

Voiturier.

Emmanuel Rubin
Reuters Events ESG Investment 2021
Coordonnées
Tél. : 01 53 05 10 00

Magazine à la une