Bonnes Tables

Janine 18.04.23

imprimer
   

JANINE

Pour négocier


De quel bistrot Janine est-elle le prénom ? Avouons celui d’un vieux comptoir qui se retrouve une mémoire comme une jouvence. Sur ces fameux carrelages d’antan, sonores, graphiques et qui, un jour, entreront peut-être au répertoire des Beaux-Arts, il y a là une petite musique de cuisine néo-rétro osant le carpaccio de langue de veau, mayo et dernières endives comme le lapin à l’escabèche, chou pointu grillé, mayonnaise à l’estragon et piment vert. Mieux encore, inattendue et au culot, une soupe « comme une VGE », révision d’une recette totem du grand Bocuse brisant sa croûte sur le corsé d’un consommé de viande, pressé de joue de bœuf, le tout rafraîchi d’une salade en mix de navet et orange sanguine. Au déjeuner, la salle est pleine de jeunes actifs tout droit sortis des pages du Fig Éco mais tellement étonnés de se régaler qu’on les retrouve, le soir, la chemise vite changée et toujours aussi motivés. Chauffe, Janine, chauffe !

Un plat : boudin noir et moules grillées, sauce au vin rouge.

Un vin : Domaine Overnoy, côtes du Jura pinot noir 2020.

Une table : l’as.

Service : assuré par le jeune patron en personne et en pleine forme.

La note, svp ! Menu de toute beauté à 28 euros (déj). Env. 40-60 euros à la carte.

Où et quand ? 90, rue des Dames, Paris (XVIIe). Tél. : 01 42 93 33 94. Fermé samedi et dimanche.

Emmanuel Rubin