Accueil > strategie > #PEM194 - Aster se frotte au secondaire et à la deeptech

Stratégie

#PEM194 - Aster se frotte au secondaire et à la deeptech 12.06.24

#PEM194 - Aster se frotte au secondaire et à la deeptechDebout, de gauche à droite : Jean-Marc Bally, Nicolas Nouvel (a quitté Aster, remplacé par Leonard Steger, absent de la photo), Marie Capdeville et Fabio Lancellotti. Assis, de gauche à droite : Cécile Tirbonod, Chama El Shamy et Hélène Maxwell
© D.R.
En 2024, deux fonds d’Aster seront mis sur le marché pour prolonger la stratégie que déploie l’ex-branche de corporate venture de Schneider Electric depuis plus de vingt ans : financer des technologies de décarbonation dans trois secteurs principaux que sont l’industrie, l’énergie et la mobilité. Tout en maintenant ce positionnement, le VC s’autorise à défricher des nouvelles contrées comme le secondaire ou le conseil.
Le contenu de cet article est réservé aux abonnés
30