Accueil > enquetes > #PEM163 - Brexit : le private equity prend son mal en patience

Enquete

#PEM163 - Brexit : le private equity prend son mal en patience 12.04.21

« il reste des incertitudes et un inconfort que seul un système de passeport “pays tiers” aiderait à lever. Il permettrait de retrouver une logique de blocs, entre l’UE unifiée d’un côté et le Royaume-Uni de l’autre », Tiana Rambatomanga, Stephenson Harwood
© D.R.
Après quatre longues années de négociation, le Brexit est effectif depuis le 31 décembre dernier. Pourtant, trois mois plus tard, le monde de l’investissement attend toujours de savoir à quoi va ressembler le nouveau cadre régissant les relations britanno-europé­ennes et comment seront remplacés les fameux passeports.
Le contenu de cet article est réservé aux abonnés
Reuters Events ESG Investment 2021

Magazine à la une

28