Accueil > enquetes > Le digital se fait une place dans les back offices des fonds

Dossiers

Le digital se fait une place dans les back offices des fonds 11.01.21

« Au-delà de la visualisation des données, la question cruciale est le lien avec la capacité d’analyse de ces informations, l’“analytics”, tel que du bench­marking, des projections de cash flow, du stress testing », Karine Litou, BNPP Securities Services
© D.R.
Les tableurs Excel et autres PDF laissent progressivement la place dans les sociétés de gestion à des portails numériques et à des plateformes digitales. Aux premières loges pour accompagner leurs participations dans leur digitalisation, les GPs en viennent à accélérer eux aussi le mouvement pour leurs propres fonctions internes. Ils répondent ainsi à une pression de leurs LPs et à des impératifs d’organisation pour suivre la hausse de la taille de leurs fonds.
Le contenu de cet article est réservé aux abonnés
Reuters Events ESG Investment 2021

Magazine à la une

28