Accueil > enquetes > Private equity et particuliers : une démocratisation encore très élitiste

Enquete

Private equity et particuliers : une démocratisation encore très élitiste 22.03.21

« Le problème est qu’à ce jour il n’existe pas de véhicule en France permettant à un particulier d’accéder à un fonds qui suit une politique d’investissement majoritaire sans devoir investir un montant important », Sabina Comis, Dechert
© D.R.
Depuis quelques mois, les initiatives se multiplient pour rendre accessible la classe d’actifs à un plus grand nombre d’investisseurs, impulsées par la loi Pacte qui veut flécher une partie de l’assurance-vie vers l’économie réelle et le fonds de fonds Bpifrance ciblant le commun des épargnants, elles complètent un mouvement lancé par les véhicules cotés. Des prémices d’une démocratisation dont les conditions ne sont pas encore complètement réunies.
Le contenu de cet article est réservé aux abonnés
Reuters Events ESG Investment 2021

Magazine à la une

28