Accueil > actus > Les créanciers d’Antalis abandonnent plus de 60% de leur mise

Actus

Les créanciers d’Antalis abandonnent plus de 60% de leur mise 03.04.20

« Antalis devait absolument s’adosser à un nouvel actionnaire, idéalement industriel, ou être repris dans le cadre d’un lender-led par ses créanciers. Tous les scénarios étaient sur la table », Saam Golshani et Alexis Hojabr, associés chez White & Case
© D.R.
Saam Golshani (à gauche) et et Alexis Hojabr conseillaient les créanciers d'Antalis
Les fonds et banques prêteurs du groupe Antalis auraient pu en prendre les clés ; ils ont préféré abandonner une partie de leurs créances. Ce pool,...
Le contenu de cet article est réservé aux abonnés

Magazine à la une

7